JUSTICE : La mère du bébé violé et tué à Agen remise en liberté

La mère de la fillette de 18 mois violée et violentée dans un appartement du centre-ville d’Agen puis décédée en novembre dernier à l’hôpital a été remise en liberté ces derniers jours.

Cette femme de 26 ans est mise en examen pour non-assistance à personne en danger et non dénonciation de crime, elle était détenue depuis les faits et il était impossible de la maintenir derrière les barreaux d’une prison plus de quatre mois. Elle devait être remise en liberté, mais reste sous contrôle judiciaire dans le cadre de l’enquête portant sur le viol et le décès de son enfant. Il lui est désormais possible d’assister à l’inhumation, prévue dans les prochains jours.

La date et le lieu ne sont toutefois connus que d’une partie de la famille, qui ne souhaite pas que ces détails soient rendus publics. Le père de l’enfant ignore toujours s’il pourra assister à la cérémonie. L’homme de 24 ans n’avait pas reconnu sa fille à sa naissance, mais l’a fait post mortem.

Son compagnon est derrière les barreaux, pour violences volontaires par personne ayant autorité, violences habituelles et viols sur mineure de moins de 15 ans. Il est en détention provisoire.

Source la DPM

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.