> Quatre enquêtes au parquet de Grenoble.

Nicolas Suppo, ouvrier de 30 ans, a disparu le 15 décembre 2010 après avoir quitté ses collègues à sa pause de midi. Il habitait à Hurtières, en Isère, et travaillait à Échirolles, à côté de Grenoble.

Malik Boutvillain, 32 ans en 2012, habitait à Échirolles. Le 6 mai 2012, il était parti faire un footing. Sans papiers, argent, ni téléphone.

Stéphane Chemin, 33 ans, souffrait de schizophrénie. Placé sous curatelle, il a disparu en 2012 à Bourg-d’Oisans, au sud de l’Isère, après s’être enfui de l’ambulance qui l’emmenait à l’hôpital.

Georgette Bonnet, 79, ans a disparu le 9 septembre 2016. Elle était partie randonner dans le massif de Belledonne. Si l’hypothèse privilégiée était l’accident de montagne, le lieu présumé de la disparition se trouve non loin de la zone d’enquête autour de Nordahl Lelandais.

> Deux enquêtes à Albertville. 

Début mars, les familles de Jean-Christophe Morin et d’Ahmed Hamadou ont déposé une plainte devant le tribunal d’Albertville (Savoie). Jean-Christophe Morin, 22 ans, et Ahmed Hamadou, 45 ans, avaient disparu à un an d’intervalle, en septembre 2011 et septembre 2012, en marge d’un festival electro à Tamié, près d’Albertville.

> Une enquête à Saint-Étienne. 

Mi-mars, la justice a repris à zéro l’enquête concernant la disparition d’Adrien Fiorello. Le 6 octobre 2010, ce jeune homme de 22 ans, a quitté son domicile de Firminy (Loire) pour se rendre à l’université de Saint-Étienne. L’étudiant n’a, depuis, plus donné signe de vie. Mais son téléphone a été localisé ce jour-là à Chambéry, où vivait Nordahl Lelandais à cette époque, alors que le jeune homme était censé se trouver à Saint-Étienne.

> Deux enquêtes à Valence.

Eric Foray, Le 16 septembre 2016, peu avant midi, Eric Foray quitte le domicile qu’il partage avec son ami à Chatuzange-le-Goubet. L’homme à la carrure solide – 1,91 m pour 87 kg -, cheveux grisonnants, passe faire des courses au Super U, où des caméras de surveillance le filment, sans révéler aucun comportement suspect. Il prend ensuite la direction de la boulangerie, où l’on se souvient de son passage, vers 12h15. Et puis plus rien. Ni le quadragénaire ni son véhicule, un 4×4 de marque Suzuki, couleur or, ne seront plus aperçus par aucun témoin.

Nelly Balmain, 29 ans, partie à scooter en août 2011 à Jean-en-Royans, n’est jamais revenue. Son scooter n’a jamais été retrouvé non plus. 

> Deux enquêtes à Nîmes.

Le 6 novembre 2009, Coralie Moussu, 32 ans, disparaît de son domicile de Vénéjan, près de Bagnols-sur-Ceze où Lelandais a des attaches familiales. Son corps est retrouvé un an plus tard dans le Rhône. Le parquet de Nîmes a demandé mi-mars au juge d’instruction de vérifier la présence de Nordhal Lelandais.

Lucas Tronche avait 16 ans quand il a disparu le 18 mars 2015, en quittant son domicile de Bagnols-sur-Cèze alors qu’il se rendait à la piscine. « Nous avons des éléments qui laissent penser que Lelandais n’était pas dans le Gard à ce moment, a expliqué le procureur de la République de Nîmes à France Bleu Gard Lozère. Mais tant que nous n’en aurons pas la certitude, c’est un élément sur lequel nous continuons de travailler. »

> Les affaires en cours de demande. Selon Le Figaro, six autres affaires de disparitions inexpliquées – quatre en Savoie, une en Haute-Savoie et une dans le Rhône – sont en cours de demande de nouvelles investigations.

Mis hors de cause dans la disparition d’Estelle Mouzin. A ce jour, aucun élément ne vient officiellement étayer une implication de Lelandais dans la disparition de la petite Estelle Mouzin, en mars 2003 en Seine-et-Marne.

Laisser un commentaire