Pantin : la maman est décédée après sa chute de huit étages

Accident ou suicide, rien ne permet d’expliquer pourquoi la maman de 27 ans a basculé dans le vide, avec son bébé, tuant un passant en contrebas. Le bébé est toujours dans le coma.

Nadjet, la maman de 27 ans tombée de huit étages, dimanche, à Pantin, avec sa fille, est décédée ce mardi. Sa petite fille de 2 ans est toujours dans le coma. Comble du drame, un riverain de 60 ans qui allait faire ses courses était décédé sous leur chute. Rien ne permet de dire si celle-ci est accidentelle ou le fruit du désespoir.

Les trois victimes avaient été transportées à l’hôpital par les pompiers dans un état très critique, dimanche. Le riverain sexagénaire est le premier à être décédé, emporté par la violence du choc. La fin de la chute a été filmée par la caméra de l’Intermarché, situé au rez-de-chaussée de l’immeuble HLM géré par la Sablière, avenue Jean-Jaurès.

«Elle souffrait d’être loin de sa famille »

Que s’est-il passé quelques secondes plus tôt pour que la mère et sa fille basculent dans le vide ? « Il n’y a que la petite qui peut le savoir », se désole une source proche de l’affaire. L’appartement étant fermé de l’intérieur, rien ne permet de penser à l’intervention d’un tiers. Une caisse posée contre le mur de la fenêtre, a pu servir de marchepied. Aucun écrit n’a toutefois été retrouvé permettant d’expliquer un acte suicidaire.

La mère et sa fille étaient hébergées par l’association France Terre d’Asile, en attendant un relogement plus durable, comme l’expliquait Pierre Henry, le directeur de l’association, lundi dans nos colonnes.

La petite était née dans le Val-de-Marne. Sa maman travaillait dans une grande enseigne de prêt-à-porter et était en situation régulière. D’après une source proche de l’affaire, la jeune femme aurait confié une certaine tristesse à une amie, deux jours plus tôt, « lui disant qu’elle souffrait d’être loin de sa famille ».

Source intégrale LP 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.