Jean-Vincent Placé, placé en garde vue pour avoir insulté une femme qui refuse de danser avec lui : «sale pute»

Les faits se sont déroulés dans la nuit de mercredi à jeudi dans le quartier latin du 6ème arrondissement de Paris.

Jean-Vincent Placé, ancien secrétaire d’Etat, se trouvait dans un bar lorsqu’une femme a refusé de danser avec lui contre de l’argent.

L’ex-sénateur écologiste, sous l’emprise de l’alcool, l’a traitée de “sale pute”.

Le videur a alors mis à la porte Jean-Vincent Placé qui, se présentant comme ministre, l’a menacé “de le renvoyer chez lui”.

Puis l’ancien secrétaire d’état aurait lancé au portier : “on n’est pas au Maghreb, tu ne sais pas qui je suis, je vais te renvoyer en Afrique”.

Lorsque les policiers sont venus l’interpeller, il a insulté un des fonctionnaires de “connard”.

L’homme politique a été placé en garde à vue pour “outrage sur personne dépositaire de l’autorité publique, insulte à caractère raciale et violence sans incapacité commise sous l’empire de l’ivresse”.

Il avait 1,16 gramme d’alcool dans le sang.

Laisser un commentaire