En colère, un collégien tue au hasard une femme «pour voir ce que cela faisait»

Jeudi matin, un élève d’un collège du Nord s’est confié à ses camarades de classe : « Je vais avouer un meurtre » et leur a dit qu’il voulait se confier à la police.

 Rapidement au courant, l’Etablissement a appelé la gendarmerie. 

Placé en garde à vue, le jeune homme, âgé de 15 ans, a expliqué aux enquêteurs être l’auteur de l’assassinat de Ginette Alvarez. 

Le 19 octobre, cette femme de 57 ans avait été découverte morte poignardée dans le dos sur un chemin à proximité de la base de loisirs du Val de Riot, à Beauvois-en-Cambrésis (Nord). 

En colère après une dispute avec ses parents, il a déclaré être parti de chez lui avec l’intention de tuer quelqu’un et « pour voir ce que cela faisait ». 

Pour vérifier ses aveux, il a été transporté sur les lieux du crime ce vendredi. 

« Il n’y avait aucun motif clair et net, il ne connaissait pas cette personne, il ne lui en voulait pas, il n’en voulait pas à son argent » a expliqué le procureur de la République de Douai. 

« On va prendre le temps de vérifier son état psychologique, voire psychiatrique » a-t-il rajouté. 

L’adolescent a été placé en détention provisoire. 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.