En colère, un collégien tue au hasard une femme «pour voir ce que cela faisait»

Jeudi matin, un élève d’un collège du Nord s’est confié à ses camarades de classe : “Je vais avouer un meurtre” et leur a dit qu’il voulait se confier à la police.

 Rapidement au courant, l’Etablissement a appelé la gendarmerie. 

Placé en garde à vue, le jeune homme, âgé de 15 ans, a expliqué aux enquêteurs être l’auteur de l’assassinat de Ginette Alvarez. 

Le 19 octobre, cette femme de 57 ans avait été découverte morte poignardée dans le dos sur un chemin à proximité de la base de loisirs du Val de Riot, à Beauvois-en-Cambrésis (Nord). 

En colère après une dispute avec ses parents, il a déclaré être parti de chez lui avec l’intention de tuer quelqu’un et “pour voir ce que cela faisait”. 

Pour vérifier ses aveux, il a été transporté sur les lieux du crime ce vendredi. 

“Il n’y avait aucun motif clair et net, il ne connaissait pas cette personne, il ne lui en voulait pas, il n’en voulait pas à son argent” a expliqué le procureur de la République de Douai. 

“On va prendre le temps de vérifier son état psychologique, voire psychiatrique” a-t-il rajouté. 

L’adolescent a été placé en détention provisoire. 

Laisser un commentaire