Écolier décédé après avoir mangé une crêpe à Limas : l’institutrice laissée libre

L’institutrice soupçonnée d’avoir donné une crêpe à un enfant allergique aux produits lactés a été laissée libre.

À l’issue d’une nouvelle audition, le parquet de Villefranche-sur-Saône a annoncé que l’institutrice soupçonnée d’avoir donné une crêpe à un enfant allergique aux produits lactés a été laissée libre.

Pendant la fête du carnaval

Fin mars, l’enfant de 6 ans, scolarisé en grande section de maternelle à l’école Fernand Gayot, à Limas, était décédé après avoir ingéré une crêpe à l’école où se déroulait une fête de carnaval, alors que le personnel était au courant de ses contraintes alimentaires.

Une information judiciaire pour « homicide involontaire » visant l’institutrice a été ouverte vendredi après-midi.

L’enseignante, qui n’a pas été mise en examen, devrait être convoquée devant le juge d’instruction à une date ultérieure, qui n’a pas été précisée.

AFP

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*