Estelle Veneut disparue dans la loire, l’identité de la jeune femme confirmée

Le procureur de la République confirme l’identité du corps retrouvé dimanche dans la Loire, près d’Ancenis. Il s’agit de la jeune femme originaire de Bouchemaine (Maine-et-Loire), que son ex-compagnon a avoué avoir tuée lors d’une dispute le 22 février.

Les premières constatations effectuées par les enquêteurs ne laissaient guère de place au doute. Le procureur de la République d’Angers, Yves Gambert, le confirme ce mardi 10 avril. Le corps retrouvé dimanche dans la Loire, près d’Ancenis, est bien celui d’Estelle Veneut.

La mort par strangulation confirmée

La jeune femme de 34 ans, assistante pédagogique à l’Université catholique de l’Ouest d’Angers (Maine-et-Loire), avait disparu jeudi 22 février, après avoir assisté à un pot de départ à la retraite d’une collègue.

Ce soir-là, son ex-compagnon, Badr Smati, âgé de 33 ans, a avoué l’avoir étranglée après une dispute, avant de se débarrasser du corps. Selon le procureur de la République, la version de la mort par strangulation semble également confirmée.

En détention depuis le 25 février

Dimanche 25 février, Badr Smati, a été mis en examen pour meurtre sur concubin et placé en détention à la maison d’arrêt d’Angers.

 C’est à Béhuard, près de l’endroit où il avait indiqué l’avoir jetée, que la voiture d’Estelle Veneut avait été retrouvée dans la Loire, mardi 6 mars, après onze jours de recherche.
D’après Ouest-France

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*