Alice, policière de 25 ans, meurt tuée d’une balle dans la tête

Le drame s’est produit le 20 mars dernier au commissariat de Saint-Denis (93).

Ce soir-là, plusieurs policiers se trouvaient dans une pièce située entre l’accueil du public et les cellules de garde à vue pour mineurs, lorsqu’un gardien de la paix a tiré un coup de feu accidentellement alors qu’il manipulait son arme.

La balle est venue se loger dans la tête d’Alice, une de ses collègues âgée de 25 ans. La victime a été transportée à l’hôpital où elle a succombé à ses blessures.

En savoir plus avec notre article précédent : Elle se prend une balle en pleine tête après le tir accidentel d’un collègue policier

Le gardien de la paix de 33 ans, auteur du coup de feu accidentel, se trouve en garde à vue depuis lundi pour homicide involontaire.

L’enquête doit déterminer s’il a respecté les règles de sécurité lorsqu’il a manipulé son arme.

Quant à Alice, un appel aux dons a été lancé sur la plateforme Leetchi pour soutenir financièrement sa famille dans cette épreuve. 9 187,10 € ont d’ores et déjà été collectés.

« Respectueuse, elle avait le sens de la hiérarchie, elle était disponible, toujours partante, elle avait en plus une vraie joie de vivre » a témoigné un de ses collègues.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.