Roubaix: Il tue son père et calfeutre le domicile pour masquer l’odeur

En rupture de ban avec sa famille roubaisienne, l’homme «zonait depuis quelques années dans des foyers de la région parisienne».

Un homme de 53 ans a été mis en examen et écroué samedi pour avoir tué son père à coups de couteau à Roubaix (Nord), tentant ensuite de dissimuler le crime.

Le 25 mars, dans le quartier populaire de L’Epeule à Roubaix, les services de secours et les policiers ont été appelés car une personne de 74 ans ne répondait plus aux appels.

Img 20 Min

De la «mousse expansive» autour de la porte

Dans l’appartement, ils ont découvert un septuagénaire nu alors que la chambre était calfeutrée «avec de la mousse expansive autour de la porte et du cellophane autour des bouches d’aération», probablement pour éviter la diffusion d’odeur dans la résidence, selon une source policière, confirmant une information de La Voix du Nord.

Au vu de cette scène de crime, la brigade criminelle de la Police judiciaire (PJ) de Lille a été saisie par le parquet. Deux semaines plus tard, les investigations se sont portées vers un des deux fils du défunt. «En rupture de ban avec sa famille roubaisienne», cet homme aurait pu renouer avec une partie de sa famille à la suite du récent décès de sa mère, affectée d’un cancer.

Interpellé sur la voie publique

Le mis en cause, «qui zonait depuis quelques années dans des foyers de la région parisienne», a été interpellé le 6 avril sur la voie publique dans le XIe arrondissement de Paris. Le fils est passé aux aveux et a avoué le parricide. Il a été écroué samedi dans la région de Lille et mis en examen pour meurtre commis sur un ascendant, une circonstance aggravante.

Avec AFP

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.