Parlons Famille : La garde des enfants en cas de séparation comment la gérer

Radio Capitole accompagné de professionnelle de l’enfance vous propose de traiter la question de comment gérer la garde des enfants en cas de Divorce. Le divorce est une période de questions, débats, mais aussi elle peut permettre de résoudre certaines situations qui sont nés lors de l’instance de divorce ou même avant la séparation. On vous donne quelques conseils :

Le divorce ou la séparation nécessite une nouvelle organisation, surtout pour la garde des enfants.

 Même si le couple ne s’aime plus, chacun reste tout de même un parent pour ses enfants. Une fois les formalités judiciaires faites, la reconstruction peut se faire, autant pour les adultes que pour les enfants.Communiquer pour éviter les malentendus et les conflits

Même après la séparation, il est important de communiquer avec son ex pour conserver une unité parentale sur l’éducation, la santé, les activités ou les problèmes des enfants.

Mettre de côté ses différents et garder le contact permet d’avoir un regard constant et bienveillant sur le bien-être de l’enfant. Si la communication orale n’est pas possible, un carnet écrit, rempli par chacun des parents pendant sa période de garde et remis à l’autre, peut être une solution efficace.

S’organiser et mettre en place des repères

Que l’on soit en garde alternée ou en garde exclusive, conserver une harmonie pour que les enfants puissent grandir avec la séparation de leurs parents nécessite une organisation et des règles : faire un planning partagé avec les activités, les événements, et les soirs de garde ; ne pas faire subir un interrogatoire à son enfant sur ce qu’il s’est passé chez l’autre parent, mais le laisser en parler sans émettre de jugements ou de commentaires négatifs ; garder le contact avec ses enfants, même lorsqu’ils sont en garde chez l’autre parent, sans être trop envahissant ; trouver un terrain d’entente pour mettre en place des règles communes entre les deux foyers sur le quotidien ou les devoirs scolaires par exemple ; ne pas faire culpabiliser son enfant avec des « au revoir » déchirants ou sa tristesse lorsqu’il part chez l’autre parent.

Un enfant a besoin de se sentir aimé par ses deux parents sans avoir à choisir son camp. Bien gérer la séparation du couple, c’est aussi penser au bien-être des enfants tout en restant des parents.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.