INSOLITE : Ce bébé est né 4 ans après la mort de ses parents dans un accident de voiture

Tiantian, bébé chinois né le 9 décembre 2017 ne connaîtra jamais ses parents, Shen Ji et Liu Xi. Et pour cause, tous deux sont décédés en mars 2013, quatre ans avant sa naissance, dans un accident de voiture. Les parents du couple disparu se sont engagés dans une longue bataille judiciaire concernant quatre embryons fertilisés.

 Shen et Liu, mariés depuis deux ans au moment de leur accident, avaient entamé les démarches pour une fécondation in vitro, mais ont perdu la vie quelques jours avant l’implantation prévue des embryons. Pour leurs parents, impossible de laisser passer l’opportunité d’avoir un descendant, Shen et Liu étant tous les deux enfant unique.

Après le deuil débute pour les deux couples un long processus qui les emmènera pendant plusieurs années devant les tribunaux. Le cas, long et compliqué, est inédit en Chine, selon The Guardian. Pour éviter une procédure trop coûteuse et risquée, ils renoncent à attaquer l’hôpital Nanjing Gulou, gardien des embryons. Pour obtenir le droit de disposer des embryons, et car « poursuivre l’hôpital aurait été trop risqué », les parents de Shen ont attaqué ceux de Liu, relate le China Daily.

« Consolation émotionnelle »

Après une première défaite, la cour de Wuxi leur donne raison en arguant que « les embryons laissés par Shen et Liu sont les seuls porteurs de deux lignées familiales, ils portent la mémoire de leurs parents et peuvent leur apporter de la consolation émotionnelle ».

Commence alors un nouveau combat: celui de récupérer effectivement les embryons puis de trouver une mère porteuse, alors que le procédé est illégal en Chine. Après plusieurs mois de recherches, une agence les orientera au Laos, et neuf mois plus tard, le petit Tiantian (qui signifie « douceur » en chinois) naît le 9 décembre 2017. Ses grands-parents espèrent qu’il apportera joie et douceur à une famille endeuillée. De retour en Chine, ils devront prouver leur lien avec le bébé via un test ADN pour en conserver la garde.

Tiantian a fêté il y a peu ses 100 jours, célébrés par une petite fête. Selon la mère de Liu, le petit a les yeux de sa mère mais ressemble plus à son père. Se pose désormais la question de la position à adopter pour lui parler de ses origines. « Ce garçon est destiné à être triste à son arrivée dans le monde. Il n’a pas de parents. Nous devrons lui dire un jour la vérité, c’est inévitable », a déclaré le grand-père paternel du petit garçon.

Source Huffingtonpost

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*