LIBAN Une mère poignarde ses deux petites filles

Un crime terrible a secoué hier le Akkar. Vers une heure dans la nuit de jeudi à vendredi, une mère, R. A., a poignardé ses deux petites filles dans la région de Mansoura – Machta Hassan. La petite Aïcha, 6 ans, a reçu un coup de poignard dans le cou auquel elle n’a pas survécu. Sarah, 9 ans, également blessée au cou, a réussi à s’échapper, avant d’être transportée à l’hôpital Notre-Dame à Kobeyate. Son état s’était stabilisé hier en journée.
Souffrant de toute évidence de problèmes psychologiques, la mère des deux fillettes, qui a tenté de se suicider dans le passé, a avoué le crime. Elle s’est elle-même rendue à la police. Elle avait déjà tenté de tuer ses filles l’année dernière. Selon le président du conseil municipal du village, Houssam Dandachi, cité par l’agence al-Markaziya, « la situation matérielle de la famille est satisfaisante ».
Le juge d’instruction de Tripoli, Dany Zeenny, s’est rendu lui-même sur la scène du crime pour superviser l’enquête.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*