Yvelines : il poignarde son beau-père à mort et tente d’égorger sa mère

Le drame familial s’est déroulé samedi soir à Poissy. L’auteur présumé des faits a été interpellé.

Un homme de 55 ans a été poignardé à mort, samedi soir dans le quartier de Beauregard à Poissy (Yvelines), par son beau-fils. Le jeune homme a aussi tenté de tuer sa mère de 58 ans avant d’essayer de prendre la fuite en sautant par la fenêtre. Le suspect, âgé de 30 ans a finalement été interpellé avant d’être placé en garde à vue dans les locaux de la Sûreté départementale des Yvelines, chargée de mener les investigations.

Il est 21h15 rue de Villiers, lorsque les riverains de la résidence préviennent la police après avoir entendu des cris provenant d’un appartement situé au deuxième étage d’un immeuble. Un voisin surprend le fils de la famille armé d’un couteau. Il tente de le raisonner. Sans succès. Cet habitant de l’immeuble, effrayé par l’arme et les menaces du jeune homme préfère battre en retraite.

Quelques minutes plus tard, les forces de l’ordre arrivent sur place et découvrent le corps d’une femme que l’on a tenté d’égorger, mais encore en vie sur le palier du troisième étage. « Elle était encore en vie mais elle saignait beaucoup », précise un témoin. La sexagénaire a été héliportée à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière (Paris XIIIe) dans un état critique.

L’auteur présumé est lui aussi blessé de plusieurs coups de couteau

Grâce aux indications des voisins, les policiers descendent au deuxième étage, où s’est déroulé le drame. Ils surprennent le fils qui saute par-dessus le balcon de la fenêtre. Le meurtrier est rapidement interpellé avant d’être conduit à l’hôpital car il est lui aussi blessé de plusieurs de couteau. Le corps de son beau-père, Vicente Fuentes Moreno, est retrouvé sans vie, lardé de coups de couteau, égorgé et avec une grosse entaille sous un genou.

Les auditions du jeune homme permettront peut-être de mieux comprendre, dans les prochaines heures, les raisons de ce déchaînement de violence.

Source LP

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*