Jonathan, 10 ans, tué et jeté dans un étang : un tueur en série aurait avoué

Dans le cadre de l’enquête sur le meurtre du petit Jonathan en 2004, on apprend par Le Parisien qu’un pédophile aurait avoué le crime à la fin de l’année dernière.

Martin Ney, tueur en série d’enfants allemand, aurait confié à son co-détenu avoir enlevé et tué le petit Jonathan en 2004.

Dans ses aveux, cet ancien éducateur pour enfants de 47 ans s’est étonné de ne pas avoir été démasqué plus tôt, car il a « égaré » en France son sac à dos en cuir avec des documents à l’intérieur.

Mais ces aveux, ils ne les aurait pas réitérés devant les enquêteurs.

C’est pour cette raison que les gendarmes ont lancé un appel à témoin en début de mois, afin de retrouver ce sac à dos fermé par une lanière en lacets.

Martin Ney a été condamné en 2011 à la perpétuité pour le viol et le meurtre de trois garçons âgés de 8 à 13 ans, commis entre 1992 et 2001 dans le nord de l’Allemagne.

Jonathan, 10 ans, a disparu dans la nuit du 6 au 7 avril 2004, alors qu’il dormait avec ses camarades de classe dans un centre de vacances de Saint-Brevin-les-Pins (44). Son corps a été retrouvé un mois plus tard, dans un étang à Guérande, nu, ligoté et lesté d’un parpaing.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire