Un enfant de 3 ans échappe à la vigilance de son école, et finit à l’autre bout de la ville

Mardi 17 avril, dans l’après-midi, un enfant a échappé à la vigilance de l’équipe pédagogique de l’école maternelle Las Planas, à Nice Nord. Il a été retrouvé à l’autre bout de la ville.

Coup de tonnerre à l’école maternelle Las Planas… Et sueurs froides.

Mardi après-midi, un enfant de 3 ans a échappé à la vigilance de l’équipe pédagogique. Il a été retrouvé, 3h30 plus tard, à l’autre bout de la ville, dans le quartier d’Acropolis.

« Mardi soir, en allant chercher mon enfant à 18 heures, à la garderie, ils nous ont dit qu’il n’était plus dans l’établissement depuis 16h30, raconte Fatima, la voix étranglée par l’émotion. Ma vie s’est arrêtée. J’ai eu tellement peur. »

Terreur. Incompréhension. Comment un enfant de 3 ans a-t-il pu sortir de l’école? Comment a-t-il pu traverser la ville, seul? Que s’est-il vraiment passé?

SA DISPARITION SIGNALÉE QU’À 18H

C’est ce qu’essaye de déterminer le rectorat, qui a lancé une enquête administrative.

Selon l’inspecteur académique des Alpes-Maritimes, Jean-Michel Floch, l’enfant aurait quitté l’école « à 16h30, au moment de la transition entre la fin des cours et la garderie ».

Une garderie à laquelle le petit Mohammed n’était pas inscrit systématiquement, selon la Ville. D’où l’insouciance de l’école qui n’a signalé sa disparition à la police qu’à 18 heures, alors que la mère venait récupérer son fils.

Fatima explose: « Je ne comprends pas comment l’école a pu laisser partir mon fils, alors qu’ils sont censés le laisser en main propre aux parents. Je ne comprends pas pourquoi personne ne s’est inquiété de son absence alors qu’il a l’habitude d’être à la garderie, ni pourquoi personne nous a contactés, ni même appelé la police! »

Lire la suite de l’article sur Var Matin 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire