Accident de télésiège à la Plagne : « J’ai vu ma fille qui s’étranglait et personne ne bougeait »

Après avoir glissé d’un télésiège de la Plagne, une fillette est restée suspendue à six mètres de haut. Son père porte plainte.

Journée éprouvante pour ce père et sa fille de sept ans mardi dernier à La Plagne (F).

À l’occasion d’un cours de ski, la fillette a été confiée par sa monitrice à un touriste anglais le temps d’une remontée en télésiège. Mais le garde-corps n’ayant pas été suffisamment baissé, l’enfant a chuté de l’installation. L’adulte à ses côtés, pensant bien faire, l’a alors retenue par le col de sa veste, l’empêchant de respirer.

Son père, témoin de la scène, s’est précipité en direction du télésiège duquel la fillette était suspendue dans les airs. «Une fois arrivé en dessous, il l’a lâchée et je l’ai attrapée au vol», raconte-t-il au Dauphiné libéré.

Si l’enfant s’en est sortie indemne, son père, sous le choc, ne décolère pas. «J’ai vu ma fille qui s’étranglait à 6 mètres de haut et personne ne bougeait», s’indigne-t-il. D’autant plus que des frais de secours sur piste lui ont été réclamés après l’incident. Il a depuis déposé une plainte à la gendarmerie pour «mise en danger de la vie d’autrui et non assistance à personne en danger».

Du côté des remontées mécaniques, on reconnaît en tout cas un dysfonctionnement. «Le garde-corps était relevé au-delà de la zone d’embarquement. La personne en charge de la remontée ne l’a pas vue car elle s’occupait du télésiège suivant», explique le directeur de la société au Dauphiné.

Quant à l’Anglais qui a retenu la fillette par le col, il explique qu’on lui avait confié deux enfants et qu’il était en train de s’occuper du garçon, qui était mal assis.

Plusieurs enquêtes sont en cours.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire