POITIERS “ Bébé secoué ” : le père de famille reste en liberté

Le père de famille âgé de 22 ans mis en examen, jeudi 5 avril, pour « violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner », était devant la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Poitiers, hier après-midi.
Cette mesure avait été prise après le décès de son fils de 8 mois, le 1er avril au centre hospitalier de Tours, consécutif à une suspicion du syndrome dit du « bébé secoué » .

Le parquet avait fait appel de la décision du juge des libertés et de la détention de le laisser libre sous contrôle judiciaire. Le ministère public souhaitait son placement en détention provisoire. L’audience s’est tenue en chambre du conseil, c’est-à-dire à huis-clos, mais le mis en cause est reparti libre du palais de justice.

LNR 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire