Mort du petit Idriss : l’oncle se désiste de son appel, la peine est donc confirmée

Condamné à 20 ans d’emprisonnement par la cour d’assises de Vaucluse, Michel Bouzar, l’oncle du petit Idriss avait fait appel de ce verdict. Michel Bouzar vient finalement de se désister de son appel. Le quinquagénaire avait été condamné pour des violences sur Idriss en janvier 2016. Des violences ayant entraîné la mort de l’enfant de 3 ans et 9 mois quelques jours après.

Lire notre article sur le procès IDRISS  :

Mort d’Idriss à Apt en janvier 2016 : 20 ans requis contre le compagnon de la tante de l’enfant

Affaire IDRISS : L’affaire sera rejugée en appel dans la mort de l’enfant à Apt

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire