Qui est David R., le meurtrier de la petite Angélique, 13 ans, qui a avoué les faits ?

Depuis sa sortie de prison en 2000, le meurtrier présumé n’avait plus fait parler de lui.

Une vie ordinaire et rangée. Une épouse, deux enfants, une maison à Wambrechies (Nord) et un emploi de chauffeur de bus à Transpole, le réseau de transports en commun de la métropole lilloise. Sur le plan judiciaire, David R., 45 ans, le meurtrier présumé de la petite Angélique, n’avait plus fait parler de lui depuis mars 2000, soit il y a dix-huit ans (sinon pour un récent rappel à la loi). À l’époque, il sort de prison. Il vient de purger une condamnation à neuf ans de prison pour un « viol avec arme » commis en 1994 à La Madeleine, une autre commune proche de Lille. Sa victime : une adolescente de 13 ans – du même âge qu’Angélique. David R. a alors 21 ans. Le même mois, outre ce viol, perpétré sous la menace d’un couteau, il avait commis plusieurs « attentats à la pudeur aggravés » (ndlr : des agressions sexuelles) et un vol avec violence.

«Il a des enfants, moi aussi»

Sur son profil Facebook, vingt-quatre ans après, des photos montrent un homme souriant entouré de sa famille. Au bord de l’océan Atlantique, devant l’un des châteaux de la Loire l’été dernier ou faisant le pitre sous la sculpture d’un éléphant doré. « David ? Mêlé à l’affaire de la petite Angélique ? Non ! Je n’y crois pas du tout ! » Au bout du fil, ce dimanche en début d’après-midi, cette proche de l’épouse du meurtrier présumé, dont le nom commence à circuler, tombe des nues. « C’est un homme très gentil. Il a des enfants et moi aussi. Il n’y a jamais eu d’allusions… » Elle l’affirme, troublée : elle ignorait tout de son passé judiciaire. Avant de raccrocher, elle précise qu’elle entend se rendre au commissariat. « Je suis très choquée. » Selon nos informations, l’épouse de David R., lors d’une audition, a indiqué qu’elle n’ignorait pas le passé judiciaire de son mari.

En savoir plus rendez-vous sur Le Parisien

1 Trackback / Pingback

  1. Angélique, 13 ans, a été séquestrée et violée avant d’être tuée : le terrible récit du procureur -

Laisser un commentaire