Autriche : le meurtrier présumé voulait «goûter» le cadavre de la victime

Photo AFP

Le corps de la victime avait été retrouvé mi-avril.

Quinze jours après la découverte dans un lac autrichien du corps sans tête d’une inconnue, son meurtrier présumé a avoué avoir congelé un morceau du cadavre qu’il envisageait de « goûter », a indiqué mercredi le parquet chargé de l’enquête.

Alors que le torse de la victime avait été découvert mi-avril dans la vase d’un lac peu profond de l’est du pays, d’autres parties du corps ont été retrouvées dans l’appartement du suspect, à Vienne.

L’identité de la victime reste un mystère

« Il avait l’intention de les goûter à une date ultérieure », a indiqué une porte-parole du parquet d’Eisenstadt (est) lors d’une conférence de presse. D’autres membres de la victime dispersés dans le Neusiedler See, lac qui marque la frontière avec la Hongrie, avaient été retrouvés après la trouvaille initiale.

L’identité de la victime, d’un âge estimé entre 20 et 30 ans, reste une énigme et la police a lancé un appel à témoins. Plusieurs journaux évoquent la possibilité qu’il s’agisse d’une prostituée originaire d’un pays de l’Est.

Le suspect a été arrêté vendredi à Vienne. Il a, selon la justice, effectué de nombreuses années de prison, notamment pour crime à caractère sexuel.

Avec AFP

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire