Disparition du petit Léo : Les recherches ne donnent toujours rien

La baisse du niveau de l’eau dans l’Andelle pourrait conduire prochainement à de nouvelles investigations par les plongeurs de la gendarmerie. (©Gendarmerie – photo d’illustration)

De toute évidence tombé dans la rivière jouxtant le jardin familial à Romilly-sur-Andelle, le bambin reste malheureusement toujours introuvable presqu’un mois après sa disparition.

Voilà bientôt un mois que le petit Léo a disparu, et il n’y a aucune trace du jeune enfant. Aucun indice malgré les fouilles engagés par les services de gendarmerie.
Qu’est-t-il arrivé à ce petit garçon ? Les recherches et les moyens déployés pour retrouver le petit Léo ne se sont jamais arrêtés contrairement à ce que beaucoup de monde indiquent sur les réseaux sociaux. Les hypothèses même les plus farfelues ne font que tourner sur les réseaux , mais aucune piste n’est négligés pour autant.
La rivière est toujours sondés, et les recherches continues. En vain à ce jour :
Les recherches continuent et continueront puisque l’enquête n’est pas bouclé. Elles sont menées par la gendarmerie et il est tout à fait possible que les plongeurs interviennent à nouveau en fonction de l’état de la rivière.

Le niveau de l’Andelle ayant actuellement tendance à baisser de façon significative, tout laisse à penser que de nouvelles recherches pourraient être menées dans les prochains jours par les plongeurs de la brigade fluviale de Rouen, plus spécifiquement dans la rivière.

Comme cela avait d’ailleurs été le cas il y a une quinzaine de jours, au niveau de l’ancienne usine Sabla de Pîtres où un arbre en travers de l’Andelle aurait pu retenir le corps du petit Léo.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire