Mort de Naomi : l’opératrice qui a pris son appel est « bouleversée » et prévoit de changer de métier précise son avocat

Le 29 décembre dernier, Naomi Musenga décédait, quelques heures après avoir été moquée lors de son appel au Samu de Strasbourg.

L’opératrice qui a pris son coup de téléphone est « bouleversée », selon le témoignage de son avocat, Me Olivier Grimaldi, à BFMTV. En surplus, l’avocat a indiqué que l’opératrice du Samu prévoit de changer de métier.

L’homme avance en guise de possible explication la fatigue de sa cliente : « C’est un agent confirmé, qui avait bien sûr fait une journée de 12 heures le 26. En Alsace c’est un jour férié, donc c’est un jour difficile. Ensuite, elle a travaillé deux jours consécutifs, et elle était sur la fin de son cycle de trois jours le 29 décembre. »

C’est un « agent confirmé » qui travaille de puis 2009, ajoute-t-il.

Depuis, elle a été suspendue.

La morte de Naomi Musenga, révélée fin avril, provoque un émoi national.

La famille a porté plainte ce vendredi. Une enquête judiciaire est ouverte.

Enfin, une réunion est prévue lundi au ministère de la Santé avec les urgentistes, qui assurent que le système entier est exsangue.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire