Cour d’Assises de Douai : Elle avait laissé son bébé mourir de faim

Le procès de ce drame s’ouvre ce mardi à la cour d’Assises de Douai. Les faits remontent au 5 février 2015 à St Pol sur Mer. Un adolescent de 13 ans avait à l’époque appelé les secours déclarant avoir trouvé le corps d’un nouveau-né dans le local poubelle de la résidence Carnot, rue Jules Guesde. L’enquête qui a suivi a révélé une toute autre histoire.

Il n’a pas fallu longtemps aux enquêteurs pour découvrir la vérité. Le bébé était en fait le petit frère de l’adolescent qui a prévenu les secours. Ce dernier a reconnu avoir trouvé l’enfant inanimé chez lui et non pas dans le local poubelle. Il a menti dit-il pour protéger sa mère. Une femme de 34 ans, déjà mère de 2 enfants, qui a affirmé aux policiers ne pas savoir qu’elle était enceinte. Elle a accouché chez elle le 28 janvier. Le bébé était alors vivant… Elle a confié s’en être occupée comme elle pouvait.
L’autopsie pratiquée a permis d’établir que le petit garçon aurait vécu 3 à 4 jours avant de succomber faute d’alimentation, aucune trace de violence n’a été relevée. La perquisition a aussi mis en avant l’absence totale de nourriture et de matériel de puériculture dans l’appartement.
Depuis, la mère de famille a été placée en détention provisoire à la prison de Sequedin. Ce mardi, elle comparait devant la cour d’Assises du Nord pour privation de soins ayant entraîné la mort. Elle encourt 30 ans de réclusion criminelle.

Le procès débute ce mardi et va durer 3 jours.

1 Trackback / Pingback

  1. Intime Conviction |

Laisser un commentaire