Affaire Grégory: mises en examen annulées pour Bolle et les époux Jacob

Leur audition par la gendarmerie, en juin 2017, avait relancé l’affaire, 33 ans après la mort du petit Grégory.

Les mises en examen de Murielle Bolle et des époux Jacob pour le rapt mortel du petit Grégory il y a 33 ans ont été annulées ce mercredi matin, par la chambre de l’instruction de Dijon.

Les contrôles judiciaires qui pesaient sur les trois mis en examen ont été simultanément levés par les magistrats, ont indiqué leurs avocats.

Entendue le 14 juin 2017 par la gendarmerie de Bruyères (Côte-d’Or), Murielle Bolle avait été interpellée à son domicile deux semaines plus tard et mise en examen pour « enlèvement de mineur de 15 ans suivi de mort ».

Dans la foulée de leur garde à vue du 14 juin, Marcel et Jacqueline Jacob, grand-oncle et grand-tante paternels de Grégory, avaient eux aussi été mis en examen pour enlèvement et séquestration suivie de mort.

> Plus d’informations à suivre

Avec AFP 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire