Elle affame à mort son bébé âgé seulement de quelques jours

Une femme, âgée de 34 ans, a comparu mardi devant la Cour d’Assises du Nord pour le meurtre de son nourrisson, âgé seulement de quelques jours.

Le 3 février 2015, son fils aîné, âgé de 15 ans, a découvert le cadavre du nouveau-né près d’un conteneur de poubelles. Ce jour là, sa mère était absente car elle était en rendez-vous avec l’Aide sociale à l’enfance .

Horrifié, le jeune homme a appelé les secours. Très rapidement, l’enquête conclut, aveux de la mère à l’appui, que le bébé était d’elle et qu’elle le cachait depuis plusieurs jours.

Une autopsie avait été pratiquée et avait révélé que la filette avait été affamée et assoiffée.

Ses enfants, qui n’avaient pas été mis dans la confidence de l’existence de la petite fille, témoignent cependant que celui-ci a été nourri avec des yaourts, du camembert, des compotes…

Durant l’audience, l’accusée a reconnu avoir délaissé l’enfant sans intention de le laisser mourir. L’expert psychiatre a expliqué qu’elle avait fait « une dénégation de grossesse »: c’est à dire elle n’ignorait pas être enceinte, contrairement au déni, mais agissait comme tel.

Le verdict sera connu jeudi. Elle risque jusqu’à 30 ans de réclusion criminelle.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire