Il frappe durant 3 jours sa femme enceinte de 7 mois : elle perd le bébé

Un jeune homme, âgé de 20 ans, était jugé par le Tribunal Correctionnel de Nîmes pour des violences commises sur sa compagne enceinte de 7 mois.

Entre le 19 et le 21 février dernier, soit trois jours, il a frappé violemment sa concubine qui attendait un enfant. Il la rouait constamment de coups de pied et de poing sur tout le corps, notamment au niveau du ventre.

La maman était couverte d’hématomes, d’ecchymoses, un hématome sur le ventre faisait 18 centimètres sur 23.

Prévenus, les pompiers se sont rendus sur les lieux, mais le compagnon a refusé qu’ils interviennent.

Conséquence terrible, la victime a perdu le bébé. Plusieurs expertises médicales ont confirmé que c’était les coups reçus par la jeune femme qui ont provoqué le décès du foetus.

“Mon client est dévasté par ce qui s’est passé, dévasté par le remord. Mais il n’y avait pas une volonté d’atteindre le bébé”, a déclaré l’avocat du prévenu, Maître Fahd Mihih.

Le prévenu a été condamné à 7 ans de prison.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*