Affaire Grégory : Murielle Bolle se pourvoi en cassation

© AFP/Archives | Les avocats de Murielle Bolle, tenant une conférence de presse à Dijon, le 4 août 2017

Malgré la décision judiciaire de mercredi dernier qui annulait la mise en examen de Murielle Bolle, et selon des informations de nos confrères de l’est républicain, celle-ci s’est pourvu en cassation.

En effet, la décision judiciaire rendue dernièrement indique que la garde à vue de 1984 par laquelle Murielle Bolle mettait en cause Bernard Laroche dans la mort du petit Grégory était valable et n’était pas conséquent aucunement annulé.

Par cette décision les déclarations faites à l’époque par Murielle Bolle accusant Bernard Laroche d’être clairement impliqué dans la mort du petit enfant retrouvé les pieds et poing liés dans la rivière de la Vologne restent donc d’actualité.

Selon Le progrès  :

Les conseils de l’ex-adolescente (elle avait 15 ans au moment des faits) estiment que cette garde à vue devrait être annulée, car elle aurait dû avoir droit à un avocat ou pouvoir invoquer son droit au silence. Ce qui ne figurait dans un aucun texte de loi à l’époque.

Ce pourvoi en cassation pourrait déclencher un imbroglio juridique. Suspend-il l’arrêt de la chambre de l’instruction de Dijon ? Si c’est le cas, Murielle Bolle serait donc toujours mise en examen et placée sous contrôle judiciaire, en attendant que la Cour de cassation se penche sur la saisine…

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire