Dampmart : La mère infanticide s’est suicidée

Vendredi 22 février 2013 : la date est encore gravée dans la mémoire des Dampmartois… Ce jour-là, une mère de famille Philomène Diohine Sène, a égorgé ses trois enfants : Gnilane 10 ans, Laurent 14 ans et Valentin 16 ans.

Le père de famille, un médecin ORL, a découvert le carnage lorsqu’il est rentré chez lui vers 7 h 15 le matin. La famille s’était installée à Dampmart en 2004.

Mardi 19 décembre, Philomène Diohine Sène a mis fin à ses jours en se jetant du neuvième étage d’un immeuble situé rue Jean-Moulin à Melun.

Elle avait été arrêtée à Paris dans le XXe arrondissement après une courte cavale. Trois ans après le triple infanticide, la Cour d’appel de Paris, l’avait déclarée pénalement irresponsable en raison d’un trouble psychique ou neuro-psychique ayant aboli son discernement ou le contrôle de ses actes au moment des faits, et avait ordonné son internement d’office dans un hôpital psychiatrique. Internée au centre Constance-Pascal, l’hôpital psychiatrique de Melun, elle avait obtenu une permission de sortie. Elle se trouvait au moment du drame chez une amie, et a profité de l’absence de cette dernière pour se défenestrer.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire