Tom, violé et tué : Jonathan Maréchal se revoit en train de frapper l’enfant

Dans l’enquête sur le meurtre de Tom, 9 ans, violé et tué à Le Hérie-la-Viéville, dans l’Aisne, le suspect a d’abord gardé le silence durant sa garde à vue et nié toute implication.

Mais, tout à la fin de sa garde à vue, Jonathan Maréchal a expliqué avoir eu des flashs et aurait précisé qu’il se revoyait en train de frapper l’enfant.

« On ne peut pas parler d’aveux à proprement parler mais on peut considérer qu’il est sur le chemin » a expliqué une source du Parisien.

La mère du suspect avait déclaré hier que son fils souffrait de graves problèmes de schizophrénie. Selon la soeur de cet homme de 27 ans, il aurait déjà fait un séjour en hôpital psychiatrique.

Le corps quasiment nu de Tom, 9 ans, avait été découvert lundi soir dans le jardin d’une maison abandonnée de son village de Hérie-La Viéville.

L’autopsie a révélé qu’il a succombé à un traumatisme crânien et des traces de viols ont été mises en évidence.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*