Disparus du fort de Tamié : une vidéo sème le trouble sur la présence de Lelandais

Parallèlement à la vidéo découverte dans le téléphone portable de Nordahl Lelandais, le montrant chez lui avec une fillette, une autre vidéo requiert toute l’attention des enquêteurs. Une vidéo tournée en 2012, lors du festival électro organisé en Savoie, dans le fort de Tamié, au-dessus d’Albertville. C’est là qu’ont disparu Jean-Christophe Morin, 22 ans, en 2011, et Ahmed Hamadou, 45 ans, l’année suivante. Leurs proches pensent reconnaître Nordahl Lelandais sur les images tournées en 2012.

Daniel Morin, père de Jean-Christophe, a quelques certitudes. « Ma fille et l’avocate se posent des questions, mais moi j’en suis certain : même profil, même coupe de cheveux, même bague… Ce ne peut être que lui. Si ce n’est pas lui, il lui ressemble sacrément… » Mardi dernier, la famille s’est constituée partie civile dans ce dossier.

Avec DL

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*