Bébé au congélateur à Vichy : La mère rejugée en appel

Accusée du meurtre de son propre enfant, dont le corps avait été retrouvé en décembre 2011 à Vichy (Allier), une mère de famille est rejugée en appel à partir de ce lundi. Elle avait été condamnée à six ans de prison ferme en première instance, en février.

Le 17 décembre 2011, dans l’appartement de cette femme situé dans le quartier de la gare à Vichy, le cadavre d’un bébé avait été découvert dans un congélateur. Celle qui avait été identifiée comme la mère de l’enfant avait été interpellée le lendemain dans les Alpes-Maritimes, où elle avait élu domicile depuis peu, bien qu’ayant conservé son appartement vichyssois.

Macabre découverte en décembre 2011 vers la gare de Vichy

Mise en examen pour homicide volontaire sur mineur de moins de quinze ans et écrouée quelques jours après son arrestation, cette femme alors âgée de 35 ans avait reconnu avoir accouché de l’enfant trois ans plus tôt, en 2008. Peu d’informations supplémentaires sur les circonstances de la mort du bébé avaient été rendues publiques, à l’époque.

Pour Laure Vaillant, avocate de Stéphanie, c’est la question du déni de grossesse qui est au centre de cette affaire : « Il serait temps que les pouvoirs publics commencent à s’y intéresser autrement que par les voies judiciaires, et que ce problème soit mieux pris en considération d’un point de vue sanitaire. »

En Haute-Loire cette fois, le nouveau procès doit se tenir jusqu’à mercredi soir.

Avec LM

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*