Loiret : Elle est mise en examen pour avoir tué son nouveau-né

La jeune femme qui habite la petite commune de Saint-Germain-des-Prés avait, semble-t-il, caché sa grossesse à son entourage.

Une mère de famille âgée de 31 ans a été mise en examen pour « homicide volontaire sur mineur de moins de 15 ans » après la découverte du corps d’un nouveau-né à son domicile à Saint-Germain-des-Prés, près de Montargis (Loiret) rapporte La République du Centre.

Selon le quotidien régional, le drame a été découvert lors de l’hospitalisation de cette jeune femme dans la nuit du lundi 9 au mardi 10 juillet. Les médecins se sont rendu compte que la jeune mère de famille venait d’accoucher.

Alertés, les policiers ont perquisitionné au domicile du couple avant de retrouver le corps du nouveau-né dissimulé dans une poubelle. Selon les premiers éléments de l’enquête, le bébé était en vie lorsque cette jeune femme a accouché chez elle.

Le mari sous le statut de « témoin assisté »

La mère de famille a été écrouée à Saran mais continue de nier les faits. Ses premières déclarations aux enquêteurs laissent penser à un déni de grossesse.

Son mari a été déféré pour « modifications de scène de crime et recel de cadavre ». Le juge d’instruction l’a placé sous le statut de « témoin assisté » car il n’est pas possible de déterminer s’il était au courant ou non des agissements de son épouse. La République du Centre précise que les deux enfants du couple, âgés de 3 et 10 ans, ont été placés.

Avec LP

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire