AFFAIRE FIONA : 30 ans de prison contre les deux accusés requis par l’avocat Général

30 ans de requis contre les deux accusés

L’avocat Général vient de requérir 30 ans de prison contre Cécile Bourgeon et Berkane Maklouf dans le cadre de la mort sur la petite Fiona.C’est la peine maximale possible pour ce type d’affaire.

  • Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf sont jugés en appel.
  • Ils comparaissent pour les coups ayant entraîné la mort de Fiona, en 2013.
  • Ils encourent une peine de 30 ans de réclusion criminelle.
  • Le verdict devrait être rendu samedi soir ou dimanche.

Au terme d’un long réquisitoire, l’avocat a estimé que Cécile Bougeon et son compagnon était tous les deux aussi responsables de la dispariton de la petite fille, dont le corps n’a jamais été retrouvé.

Il a aussi requis une période de sureté des 2/3 de la peine, concernant le couple qui est jugé depuis une dizaines de jours à la cour d’assises de Haute-Loire.

«Je requiers à ce que Cécile Bourgeon et Berkane Makhlouf soient déclarés coupables de l’ensemble des chefs d’accusation. Qu’ils soient punis et condamnés à une réclusion criminelle de 30 années, assortie d’une peine de sûreté des deux-tiers. Qu’ils fassent l’objet d’un suivi socio-judiciaire de 20 ans, qui leur apprendra peut-être la charité et l’amour. Qu’ils soient privés durant 10 ans de leurs droits civiques et familiaux. Et pour Cécile Bourgeon, un retrait total de l’autorité parentale pour (ses deux autres enfants).»

La même peine pour les deux accusés

Au terme du procès, Raphaël Sanesi de Gentile vient de réquérir la peine maximale à l’encontre de la mère et de l’ex-beau père de Fiona, jugés depuis dix jours devant la cour d’assises du Puy-de-Dôme pour le crime de «violences volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner» sur mineure de 15 ans, en réunion, et quatre autres délits. La même peine, donc, pour les deux accusés.

Le verdict est attendu dans la soirée.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire