EN DIRECT : Nordhal avoue et indique qu’il s’agissait d’un accident pour Maëlys

INFO  ALERTE / Affaire Maëlys : Lelandais a indiqué là où il aurait déposé le corps

Selon nos confrères du PARISIEN, Nordhal LELANDAIS lors d’une reconstitution et à la demande du suspect aurait montré aux enquêteurs où le corps de Maëlys se trouve.

Après avoir été extrait de sa cellule, tôt mercredi matin, Nordahl Lelandais a été entendu à sa demande à la gendarmerie de Pont-de-Beauvoisin (Isère) dans le cadre de la disparition de Maëlys. Il s’est rendu sur un lieu entre l’Isère et la Savoie.

L’ESSENTIEL SELON LE PARISIEN 

  • Le suspect a été transféré tôt ce mercredi de sa prison vers le Palais de justice de Grenoble (Isère), où il a été entendu par les juges d’instruction.

  • Il a ensuite été transféré vers Pont-de-Beauvoisin, lieu de la disparition de Maëlys, puis vers son domicile savoyard à Dommessin.

  • Nordahl Lelandais a fini par indiquer là où il aurait déposé le corps de la petite fille sur la commune de Saint-Franc (Savoie).

AFP / JEAN-PIERRE CLATOT

17H22 :  Les recherches pour retrouver le corps de la petite Maëlys se sont déroulées dans les Gorges de Chailles, endroit montagneux et escarpé, ce qui ne facilite pas le travail des enquêteurs

17 H 12 :  Conférence de presse du Procureur de la République de Grenoble à 18 H. Radio Capitole vous permettra de suivre cet évènement. 

Les gendarmes déployés le long de la route à Saint-Franc (Savoie), près du domicile de Nordahl Lelandais à Domessin (Savoie). AFP PHOTO / PHILIPPE DESMAZES

16H28 : Nordahl Lelandais est passé aux aveux. L’ancien maître chien de 34 ans a avoué aux enquêteurs avoir tué la petite Maëlys le soir du mariage à Pont-de-Beauvoisin. Selon nos informations, il aurait tué « par accident » la fillette près de son domicile. Il est alors reparti à la soirée après avoir soigneusement caché le corps. Dans un second temps, il est venu rechercher le corps pour l’enterrer à un autre endroit.

16H13. Une trace du sang de la fillette découverte dans le coffre de la voiture de Lelandais confirmée par une source proche du dossier.

15H45. Changement de stratégie. Selon nos informations,confronté à de nouveaux éléments de l’enquête, l’avocat de Nordahl Lelandais, Me Jakubowicz a demandé à ce que son client soit entendu. Devant les juges, Lelandais a changé de stratégie de défense et avancerait désormais la thèse de l’accident.

15 H35 :Selon nos informations, le convoi de gendarmerie qui accompagne Nordahl Lelandais transporte également l’avocat du suspect, les juges d’instruction, les enquêteurs et le procureur de la République de Grenoble, Jean-Yves Coquillat.

15 H 30 :  Les gendarmes sont sur le terrain avec Nordahl Lelandais mais nous n’avons pas d’informations précises sur les lieux qui sont inspectés à l’heure actuelle, à la limite entre l’Isère et la Savoie. En revanche, on sait qu’une vingtaine d’hommes de l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale, l’IRCGN, basé à Pontoise, ont été envoyés sur place. Des équipes cynophiles ont également été mobilisées.

15 h 06 : Une vingtaine d’experts de la gendarmerie sont sur place à Pont-de-Beauvoisin, ainsi que le laboratoire mobile de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) pour une éventuelle identification du corps.

15 h : Nordahl Lelandais a indiqué l’endroit où se trouve le corps de la filletteassure Le Parisien.

14 h 50 : Selon Franceinfo, du sang aurait été retrouvé dans la voiture du suspect. Confronté à ce nouvel élément, il se serait décidé à parler.

14H42. Selon nos informations, Nordahl Lelandais, a fini par indiquer là où il se souvient avoir déposé le corps de la petite fille. Les gendarmes fouillent en ce moment un replat sur la commune de Saint-Franc (Savoie). C’est la première fois que le suspect a accepté de coopérer.

14 h 30 : Le procureur de la République, Jean-Yves Coquillat, doit tenir cet après-midi une conférence de presse.

 

Lelandais « coopère » à la recherche du corps de Maëlys

Nordahl Lelandais, soupçonné d’avoir tué la petite Maëlys, « coopère » à ce stade avec les magistrats instructeurs pour retrouver le corps de la fillette disparue depuis fin août, a-t-on appris mercredi de sources proches de l’enquête.

A sa demande, le suspect a été conduit mercredi pour la première fois à Pont-de-Beauvoisin (Isère) où Maëlys, 8 ans, a été vue pour la dernière fois. Une vingtaine d’experts de la gendarmerie sont également sur place ainsi que le laboratoire mobile de l’Institut de recherche criminelle de la gendarmerie nationale (IRCGN) pour une éventuelle identification du corps.

1 Trackback / Pingback

  1. Affaire Maëlys : Nordahl Lelandais a été hospitalisé -

Laisser un commentaire