Le rassemblement pour Maëlys est annulé, les gens se recueillent quand même à Chambéry

Des personnes se recueillent en mémoire de Maëlys, au Pont-de-Beauvoisin près de Chambéry, le 15 février 2018. | PHILIPPE DESMAZES/AFP

Samedi, devait se tenir un rassemblement en hommage à la petite fille Maëlys dont le corps a été retrouver le 14 février dernier jour de la Saint-Valentin.

C’est Nordhal Lelandais, aujourd’hui encore hospitalisé pour dépression, qui a indiqué aux enquêteurs, avoir voulu enfin dévoiler où se cachait le corps de la jeune fillette de 8 ans. Les parents, meurtris, font silence depuis le dernier message émouvant de la mère de Maëlys, et de sa soeur, sur les réseaux sociaux. Samedi, et faute d’accord, et de soutien des parents de la jeune fille décédés, le rassemblement qui était prévu à Chambéry a été annulé.

>> à Lire aussi :  Colleen à sa petite soeur Maëlys : «Je pense à toi tous les jours»

Mais que nenni, les gens ont tenu à rendre hommage à Maëlys, en se rassemblant. C’est une trentaine de personnes se sont tout de même rassemblées dans l’après-midi, sous une pluie battante.

« Je confirme que cet événement, qui participe d’une bonne intention et témoigne d’un geste de solidarité envers les proches de Maëlys, n’est pas une initiative de mes clients ou de leur famille », a précisé Me Fabien Rajon, l’avocat des parents de la petite victime. Ils « ne seront d’ailleurs pas présents à cette occasion » à Chambéry.

« Il semble que cet appel ait d’ailleurs été l’initiative d’une seule personne, et devant l’absence de soutien de la famille, elle a décidé de faire machine arrière et d’annuler le rendez-vous », a indiqué de son côté le maire de Chambéry Michel Dantin (LR).

Ainsi et même sous la pluie, d’autre personne se sont rassemblé aux alentours, de Pont-de-Bonvoisin, mais aussi de Chambéry comme en témoigne France Bleu dans son tweet.

Voir nos articles sur Maëlys en rapport:  

>> « Maëlys va te hanter nuits et jours dans ta prison » Le message de Jennifer la mère de Maëlys

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire