AFFAIRE DAVAL : Ils sortent enfin de leur silence

Photo BFMTV IMPRESSION ECRAN

Après des semaines de silence, les parents d’alexia sortent enfin de leur silence, et souhaitent que la vérité se fasse sur ce qui a été dit concernant leur fille.

Ils réfutent totalement les éléments indiqués dans une interview par l’avocat de Jonathann Daval.Le conjoint pleuré qui a tué sa compagne car il subissait la pression de sa conjointe qui est de fort caractère voir violente et impulsive à l’égard de la mise en cause qui a avoué en Janvier avoir étranglé sa femme…

 

Tout est faux, tout est fabriqué pour qu’on vienne plaindre cet homme d’une violence de la part de notre fille.

« Jonathann était comme un fils », témoigne le père la jeune femme

« C’est aberrant! », a déclaré la mère de la victime, Isabelle Fouillot, dans une interview publiée jeudi sur le site de l’Est Républicain. « Je ne l’ai (Alexia) jamais vue en colère, ni avoir un quelconque accès de violence sur qui que ce soit. Jonathann et Alexia ont vécu un an à la maison, le temps de trouver une maison. Jamais nous ne les avons vus se disputer. » « Notre fille n’était ni autoritaire, encore moins violente », renchéri dans cet entretien Jean-Pierre Fouillot, le père de la jeune femme qui aurait dû avoir 30 ans en février.

Après avoir dissimulé le corps dans un bois, sous des branchages, le meurtrier présumé avait prévenu les gendarmes de la disparition de sa femme, affirmant qu’elle était partie faire un footing et n’était pas rentrée. Jonathann Daval n’a finalement avoué le crime qu’à la fin de sa garde à vue le 30 janvier, acculé par les éléments scientifiques rassemblés par les gendarmes de la section de recherches de Besançon.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire