Disparition de Léo, 3 ans : une cellule psychologique mise en place dans l’école du petit garçon à Romilly-sur-Andelle

Une cellule d’appui psychologique a été mise en place dès 7h45 ce lundi matin à l’école de Romilly-sur-Andelle (Eure), pour écouter et soutenir les élèves, les équipes éducatives et les familles, annonce le rectorat de l’académie de Rouen.

Cette cellule d’appui psychologique est composée d’une infirmière scolaire et de trois psychologues de l’éducation nationale, qui se rendent dans les différentes classes de l’école pour écouter élèves et personnels, après la disparition inquiétante de Léo, 3 ans, samedi soir du domicile familial.

« Les membres de cette cellule resteront sur place autant que de besoin », indique le rectorat dans un communiqué.

Un espace dédié aux parents d’élèves est également à disposition.

La conseillère du recteur en charge des établissements et de la vie scolaire et l’inspecteur de l’éducation nationale du secteur se sont aussi rendus sur place ce matin pour apporter tout leur appui à la communautré éducative. Ils sont présents à l’école toute la journée.

 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire