Eure : le petit Léo n’a toujours pas été retrouvé

Voilà maintenant 3 jours que les recherches se poursuivent. 

Le petit garçon, recherché depuis samedi, pourrait avoir chuté accidentellement dans une rivière voisine du jardin où il jouait.

C’est le samedi 14 avril que le petit Léo, âgé de trois ans, a disparu du domicile de ses parents à Romilly-sur-Andelle (Eure), commune située au sud-est de Rouen (Seine-Maritime). Depuis, les recherches se poursuivent alors que l’espoir de retrouver le garçon vivant s’amenuise, comme l’explique Le Parisien. Les efforts des enquêteurs, qui privilégient la thèse d’un accident, se portent sur la rivière Andelle, voisine de l’endroit de la disparition de Léo.

« Huit plongeurs ratissent l’Andelle, des moyens très conséquents ont été déployés. On s’oriente plus sur la piste accidentelle que criminelle, mais je ne veux rien exclure pour l’instant », a déclaré au quotidien Antoine Barat, substitut du procureur de la République d’Evreux.

Une enquête de voisinage est toujours en cours, ainsi qu’une étude approfondie des images tournées par les caméras de vidéosurveillance du quartier où se situe la maison des parents du petit Léo. Une cellule psychologique a été mise en place dans l’école maternelle où est scolarisé le petit garçon et la commune de Romilly-sur-Andelle, comme en témoigne son maire Jean-Luc Romet au Parisien, est sous le coup d’une très forte émotion : « J’ai dû ralentir certaines initiatives, comme des marches blanches qui n’ont pas lieu d’être et que la famille refuse. Il faut garder ses nerfs ».

SOURCE RTL

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire