Moulins : 6 mois ferme pour un Francilien qui avait soustrait une adolescente de 13 ans à ses parents

Un Francilien de 26 ans a été condamné, ce mercredi, par le tribunal correctionnel de Moulins, à une peine de 6 mois d’emprisonnement ferme pour avoir soustrait une adolescente de 13 ans à ses parents.

Le 15 novembre 2017, une mère signalait la disparition de sa fille, qui menaçait de se suicider en raison d’un harcèlement à l’école.
Les policiers l’ont retrouvée dans un train allant d’Alès à Paris, en compagnie d’un jeune homme rencontré sur internet. Localisé grâce à son portable, il a été interpellé en gare de Moulins.

Rencontrée sur Facebook

Après deux renvois (faute d’expertise), ce Francilien de 26 ans, a comparu ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Moulins, pour soustraction de mineure.

« Je l’avais contactée sur Facebook six mois plus tôt. Je lui ai dit mon âge ; elle m’a dit son âge. On a appris à se connaître sur le Net. Elle m’a parlé de ses problèmes au lycée, elle m’a dit de venir la chercher », déclare-t-il.

Est-ce normal d’enlever une mineure à ses parents ? demande le président. « Je ne l’ai pas emmenée de force, je ne l’ai pas menacée », répond-il.
Devant l’incompréhension du prévenu, le magistrat précise : « ce n’était pas à vous de vous en occuper. On vous reproche de l’avoir prise en charge alors qu’elle n’a que 13 ans ».

Source LM 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire