île Maurice : 3 ans de prison pour une relation sexuelle avec la fille de sa compagne

Un maçon de 40 ans a écopé de trois ans de prison, par la cour intermédiaire, pour avoir eu des rapports sexuels avec une ado de 17 ans. La plaignante n’est autre que la fille de sa compagne. L’accusé a été jugé coupable suite à ses aveux.

Le quadragénaire, domicilié à Curepipe, avait plaidé non coupable sous deux accusations de « sexual intercourse with specified person ». La cour intermédiaire lui reprochait d’avoir, en 2004, eu des rapports sexuels avec la fille de sa compagne à Wooton. Il était aussi accusé d’avoir eu des relations avec la fille en septembre 2011 à son domicile.

Au moment des faits, l’accusé vivait avec sa compagne et la plaignante. Le maçon a eu deux enfants avec la mère de la plaignante.

L’accusé a nié d’avoir conduit l’ado dans un champ de thé à Wooton et d’avoir eu des relations avec elle. Il a affirmé que l’ado a porté une fausse accusation contre lui, car il l’empêchait de sortir, car elle faisait l’école buissonnière.

La magistrate Bibi Razia Jannoo-Jaunbocus a rayé cette accusation, n’étant pas en présence du témoignage de la plaignante par rapport à cette accusation,

Toutefois, concernant la deuxième accusation, la cour s’est appuyée sur les aveux de l’accusé. Il avait avoué à la police avoir eu des rapports avec l’adolescente, en septembre 2011, à leur domicile. Il a relaté avec force détails qu’il n’a pu résister à la tentation quand il a vu la plaignante sous la douche et que celle-ci l’a invité à avoir des rapports sexuels.

Il a admis avoir eu des relations avec l’ado à plusieurs reprises avec son consentement. La cour l’a ainsi reconnu coupable sous la deuxième accusation et l’a condamné à trois ans de prison.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire