Dordogne : douze ans de prison pour le père coupable d’inceste

Sa compagne d’alors écope de deux ans de prison avec sursis pour non-dénonciation.

La cour d’assises de la Dordogne a prononcé mercredi une peine de douze ans de réclusion criminelle à l’encontre d’un habitant de Terrasson de 57 ans, reconnu coupable d’inceste. À sa sortie, il devra se soumettre à un suivi sociojudiciaire d’une durée de cinq années, incluant une obligation de soins. Son nom sera porté au fichier des auteurs d’infractions sexuelles.

Magistrats et jurés l’ont condamné pour avoir abusé de son fils, entre ses 12 et 18 ans.Les viols étaient commis à Terrasson, lors de ses visites le week-end ou pendant les vacances au domicile paternel. La victime a trouvé le courage de dénoncer les sévices lorsqu’elle a atteint sa majorité. C’était il y a deux ans.

Un silence coupable

La compagne de l’époque du quinquagénaire était jugée avec lui. La cour d’assises a prononcé à son encontre une peine de deux ans d’emprisonnement avec sursis pour non-dénonciation d’atteintes sexuelles infligées à une personne vulnérable. Cette femme, âgée de 50 ans, avait connaissance des crimes commis dans son appartement, mais les avait couverts.

Elle comme lui ont dix jours, une fois le verdict prononcé, pour interjeter appel. Le procès s’est tenu pendant trois jours à huis clos à la demande de l’avocate de la partie civile.

Un autre père jugé à partir de ce jeudi

Un nouveau procès s’ouvre ce jeudi matin. Là encore, c’est un père qui doit répondre d’inceste, sa fille l’accusant d’avoir abusé d’elle entre 2009 et 2011 lorsqu’ils vivaient dans l’Hérault. L’accusé, du Bugue, est aujourd’hui âgé de 42 ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire