Anaïs, 7 ans, grièvement brûlée après une attaque aux cocktails Molotov

Les faits se sont déroulés dans la nuit de vendredi à samedi à Pringy, en Seine-et-Marne.

Aux environs de minuit, trois individus cagoulés se sont introduits dans une supérette et ont lancé deux cocktails Molotov à l’intérieur de l’établissement, avant de prendre la fuite.

Anaïs, 7 ans, qui dormait derrière le comptoir, a été brûlée par l’un des engins incendiaires tandis que son père Jean-Paul, qui est le gérant de l’épicerie, a eu les mains brûlées en tentant de l’extraire des flammes.

L’enfant a été transportée à l’hôpital. Brûlée à 80 %, elle a été plongée dans un coma artificiel.

Sur le web, les messages de compassion pour Anaïs se multiplient.

“Notre petite Anaïs (…) gentille, douce et toujours souriante passe par une terrible épreuve.“ a écrit Joana Distin, la fondatrice d’A.E.S., une association qui milite pour l’éducation de tous.

Une amie de la famille a lancé une cagnotte sur la plateforme de dons Leetchi afin de venir en aide à la famille d’Anaïs, qui se relaie au chevet de la fillette.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire