Son ex-petite-amie le défigure à l’acide : il va se faire euthanasier en Belgique

Berlinah Wallace a comparu mercredi devant la Cour royale de Bristol, en Grande-Bretagne, pour avoir aspergé d’acide son ex-petit-ami.

En 2015, cette étudiante en mode n’a pas supporté que son petit-ami Mark van Dongen, jeune ingénieur, mette fin à leur relation et se mette en couple avec une nouvelle jeune femme.

Elle a acheté une bouteille d’acide sulfurique pur à 98%. Une nuit, elle s’est introduit dans l’appartement de son ex.

Alors qu’il dormait dans son lit, elle lui a jeté de l’acide sur le corps et le visage. Elle lui a dit en ricanant : «si je ne peux pas t’avoir, alors personne ne t’aura!».

Grièvement brûlé, paralysé au niveau du cou, amputé d’une partie de sa jambe gauche et aveugle d’un oeil, Mark van Dongen est resté dans le coma pendant quatre mois et a souffert le martyr les mois suivants.

Le jeune homme s’est rendu en Belgique où il s’est fait euthanasier le 2 janvier 2017. Les médecins ont estimé que ses souffrances étaient insoutenables.

«Je suis fatigué de me battre, je souffre trop je n’en peux plus» avait expliqué la victime.

Berlinah Wallace a été condamnée à la prison à vie avec une peine de sûreté de 12 ans.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire