Saint-Germain-en-Laye : Il forcait une adolescente de 17 ans à se prostituer dans un hôtel

Le jeune homme de 27 ans soutient avoir agi par amour, elle lui aurait versé mille euros pour assurer sa protection.

C’est le plus vieux métier du monde mais quand il s’agit d’exploiter une ado c’est surtout une vilaine affaire. Un homme de 27 ans soupçonné d’avoir prostitué une adolescente de 17 ans a été placé en garde à vue, mardi dernier au commissariat de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines). Il sera jugé le 4 octobre prochain.

Cette histoire commence durant la soirée du 16 février dernier devant l’hôtel Campanile de Saint-Germain-en-Laye. Les policiers de la brigade anti-criminalité surveillent une voiture avec deux hommes à bord. Ils sont rejoints par une jeune fille de 17 ans et la voiture file dans la nuit. Les forces de l’ordre décident de l’intercepter et contrôlent les identités du trio. Lors de la fouille, les fonctionnaires découvrent un peu de résine de cannabis. Cette jeune apprentie, qui habite officiellement à Lausanne (Suisse), est arrêtée et placée en garde à vue au commissariat.

Une annonce sur le site de petites annonces Vivastreet

Les enquêteurs exploitent les données de son téléphone mobile et découvrent que la jeune fille se prostitue depuis sa récente arrivée en France. Elle avait posté une annonce sur le site de petites annonces Vivastreet, par ailleurs sous le coup d’une information judiciaire pour « proxénétisme aggravé » pour la diffusion d’annonces menant à des prostituées. Et répondait aux clients avec un téléphone utilisé uniquement pour vendre ses charmes.

Un SMS, provenant d’un des occupants de la voiture dans laquelle elle a été arrêtée, semble être un message de proxénète. Il lui ordonne d’aller travailler, précisant qu’il va la conduire sur un lieu de rendez-vous. L’ado estime qu’en quelques semaines, elle est parvenue à gagner 7 000 € et qu’elle a reversé 1 000 € à son souteneur contre sa protection.

Mardi, cet homme s’est présenté au commissariat de Saint-Germain-en-Laye, au lendemain d’une visite infructueuse des enquêteurs à son domicile d’Aulnay-sous-Bois (Seine-Saint-Denis). Il a été placé en garde à vue et lors de son audition, il a expliqué qu’il était tombé amoureux de l’ado qu’il croyait plus âgée. Il affirme aussi avoir découvert durant cette relation sentimentale qu’elle se livrait à la prostitution. Ce serait donc « par amour » qu’il l’accompagnait, pour « la protéger » lors des passes. Il a été remis en liberté avec une convocation devant le tribunal correctionnel pour le 4 octobre prochain.

Avec LP

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*