Meuse : Il tente de faire perdre le travail de son ex-conjointe

Leur relation a duré dix ans. Le harcèlement, près de dix mois. Deux ans plus tard environ, un homme a été jugé par le tribunal correctionnel de Bar-le-Duc (Meuse) ce lundi, pour les textos et les mails envoyés à son ancienne compagne et même à ses collègues peu après leur rupture, selon le récit de L’Est Républicain.

Visant à dégrader cette femme d’une quarantaine d’années, les courriers électroniques à destination de ses collègues ont bouleversé sa propre santé et la vie de son lieu de travail. Avant qu’elle ne dépose plainte en décembre 2016, et que son directeur de service n’effectue un signalement au procureur de la République.

Prison avec sursis

A l’issue de l’audience tenue ce lundi matin, l’homme a été condamné à quatre mois de prison avec sursis et 1.500 euros de dommages et intérêts à verser à son ex-compagne.

Avec 20 minutes 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*