Tarn-et-Garonne : L’ado de 13 ans disparue: un Beaumontois de 37 ans écroué pour viol et soustraction d’enfant

C’est une affaire peu banale de disparition de mineur qui s’est soldée cette semaine par le placement en détention provisoire d’un Beaumontois de 37 ans. Interpellé à son domicile, le trentenaire a été mis en examen pour viol, atteinte sexuelle d’une mineure de moins de quinze ans et soustraction d’enfant.

Des affiches placardées dans le village

Dès ce week-end, la famille de l’adolescente âgée de treize ans s’inquiète de sa disparition. Des affiches avec la photo de la jeune fille sont alors placardées un peu partout sur le secteur de Beaumont-de-Lomagne. L’annonce est aussi publiée sur les réseaux sociaux.

Les gendarmes qui pensent alors à une fugue dont l’ado n’est pas à sa première, lancent des recherches. C’est finalement en géolocalisant le téléphone portable de la jeune disparue que les militaires l’ont retrouvée au domicile d’un homme de la commune, et ami du père de l’ado.

Placé en garde à vue, ce dernier a nié les faits. Déféré devant le magistrat du parquet, celui-ci a réclamé l’ouverture d’une information judiciaire confiée à la juge d’instruction Nicole Bergougnan. «En l’état les faits sont contestés, indique l’avocate du mis en cause, Me Diane Payrou. L’instruction ouverte devra permettre de comprendre ce qui s’est vraiment passé dans cet appartement le week-end dernier».  Des expertises sont notamment en cours.

Avec DPM

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire