Un père estime que frapper sa fille à coup de ceinturon « c’est de l’éducation »

Les faits se sont déroulés dans la région de Rennes, en Bretagne.

Un père de famille a puni sa fille, âgée de 10 ans, parce qu’elle avait menti à propos de ses devoirs.

Il l’a alors frappé à coups de ceinturon et lui a asséné une dizaine de gifles, très violentes.

Il s’en est également pris à sa nouvelle compagne. Il l’a frappée, saisi à la gorge à plusieurs reprises et l’a menacée avec un couteau. Les faits s’étaint déjà produits plusieurs fois.

Le père, déjà condamné 14 fois, est séparé de la mère de la petite fille et il en a la garde quelques jours par mois. Cet homme, âgé de 33 ans, a expliqué que les coups de ceinturon n’étaient pas de la violence mais de l’éducation.

Cet homme, âgé de 33 ans, a été placé en détention provisoire. L’affaire a été renvoyée devant le Tribunal Correctionnel le 21 février prochain.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire