Fourgon braqué : le convoyeur et sa fille placés en garde à vue

A Brink's employee stands next to a Brink's money transfer armoured van on May 22, 2014 in Paris. AFP PHOTO/BERTRAND GUAY

Dans le cadre de l’enquête sur l’attaque d’un fourgon blindé en Suisse, le convoyeur de fonds, sa fille ainsi que son collègue ont été placés en garde à vue lundi.

Jeudi dernier, plusieurs hommes s’étaient introduits au domicile de la fille d’un convoyeur de fonds à Lyon, en se faisant passer pour des plombiers. Ils avaient enlevé la jeune femme de 22 ans, puis avaient contacté son père.

Ils lui avaient demandé de leur livrer le contenu d’un fourgon rempli d’argent en échange de la libération de sa fille.

Un rendez-vous avait été fixé en Suisse, où le convoyeur et son collègue leur avaient remis une somme estimée entre 13 et 26 millions d’euros.

Quelques instants plus tard, la victime avait été libérée au bord d’une route à Tramoyes, dans l’Ain, et recueillie par un passant qui l’avait amenée à la gendarmerie.

La garde à vue des 2 convoyeurs et de la jeune femme pourrait se prolonger jusqu’à 96 heures.

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire