Affaire Torrent : La mère continue de se battre pour retrouver ses enfants

Photo Le progrès

Vendredi 16 mars, à Langeac, une spectaculaire opération de gendarmerie avait été lancée pour retirer de force Guillaume et Gabriel à leur mère. Une cinquantaine de militaires avaient été mobilisés. Il s’agissait de l’exécution d’une décision de justice ordonnant de ramener les jumeaux de 3 ans à leur père, en Irlande.

Comme beaucoup le redoutait, ils n’y sont pas restés longtemps. Mercredi 4 avril, Aude Torrent apprenait qu’ils avaient été emmenés aux Etats-Unis. Aujourd’hui, la Langeadoise n’a plus de nouvelles de ses petits. Elle a décidé de tout tenter pour mobiliser la justice.

Vendredi 16 mars, à Langeac, une spectaculaire opération de gendarmerie avait été lancée pour retirer de force Guillaume et Gabriel à leur mère. Une cinquantaine de militaires avaient été mobilisés. Il s’agissait de l’exécution d’une décision de justice ordonnant de ramener les jumeaux de 3 ans à leur père, en Irlande.

Comme beaucoup le redoutait, ils n’y sont pas restés longtemps. Mercredi 4 avril, Aude Torrent apprenait qu’ils avaient été emmenés aux Etats-Unis. Aujourd’hui, la Langeadoise n’a plus de nouvelles de ses petits. Elle a décidé de tout tenter pour mobiliser la justice.

Notamment en déposant une série de plaintes, dont une pour « disparition inquiétante d’enfants ». Si le père ne répond pas à la convocation des juges, un mandat d’amener peut très bien être délivré.

D’après le Progrès 

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire