Insolite : Le père accusé de téléchargement pédopornographie, en réalité sa connexion internet été volée

FAITS DIVERS Trois autres abonnés partageaient son adresse IP…

Les enquêteurs de la cellule de lutte contre la cybercriminalité avaient remonté le fil. Et ils étaient arrivés jusqu’à ce père de famille. Un Niçois qu’ils soupçonnaient du téléchargement de fichiers à caractère pédopornographique… à tort. Selon Nice-Matin, c’est l’opérateur téléphonique qui a indiqué le nom de la mauvaise personne.

Et pour cause. Faute d’adresse disponible, dans le quartier Saint-Sylvestre à Nice, quatre personnes sont branchées sur la même adresse IP. Les policiers sont donc allés frapper au mauvais domicile.

L’homme a toujours nié

Placé en garde à vue, cet informaticien a toujours nié être à l’origine de ces téléchargements. Les agents ont tout de même pu remonter jusqu’à la personne qui enregistrait ces fichiers pédopornographiques : un étudiant de 28 ans. Il a été déféré jeudi devant le tribunal de Nice.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*